Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Journal du (re)(re)confinement

Une initiative (encore et toujours aussi) originale

Top articles

  • Jour 1

    20 mars 2020

    Au risque de passer pour un original, je vous propose mon journal du confinement, en décalé mais dans les conditions du direct. Jour 1 : réveil 6h30. Série de pompes, d’abdos et d’étirements. Même si je suis en vacances, je consulte mes mails pros, au...

  • Jour 2

    21 mars 2020

    Jour 2 : réveil 8h. Je décide de sortir de mon lit, histoire de garder la forme. Je relis Maigret, fasciné à la fois par la finesse psychologique des personnages et par l’acuité de la monographie sociologique que Simenon dresse de la France de ces années-là....

  • Jour 3

    22 mars 2020

    Jour 3 : réveil 9h45. Je reste au lit mais décide de regarder le ciel par la fenêtre : on ne va quand même pas se laisser abattre. Avalanche de messages : la vidéo du gars qui nage le crawl sur sa planche à roulettes est parvenue à l’attention des plus...

  • Jour 4

    23 mars 2020

    Jour 4 : il va vraiment falloir que je me rapproche de mon fournisseur d’accès à internet pour augmenter la bande passante : j’ai peur de l’attrition de mes capacités intellectuelles si je n’ai plus accès à « Plus belle la vie ». Cela dit, il est déjà...

  • Jour 5

    24 mars 2020

    Jour 5 : c’est le week-end. La semaine a été harassante. J’en profite pour souffler un peu. Après tout, c’est aussi l’occasion de se ressourcer et de se retrouver soi-même. Je n’ai plus de céréales mais il me reste des chips, que je trempe dans le fond...

  • Jour 6

    25 mars 2020

    Jour 6 : je craque. Le métro me manque, la chaleur humaine de la ligne 13 me manque. Il paraît qu’il y a des gens qui, à La Fourche, prennent la direction de Saint-Denis : qui sont-ils ? Je ne le saurai peut-être jamais… Tant d’occasions manquées ! Pour...

  • Jour 7

    26 mars 2020

    Jour 7 : ma conscience me taraude. J’ai menti. Vous savez, ces gens qui disent tout le temps qu’ils « relisent » des livres pour sous-entendre qu’ils connaissent (évidemment) leurs classiques ? Et bien j’ai fait pareil, travestissant la vérité. En effet,...

  • Jour 8

    27 mars 2020

    Jour 8 : cela ne transparaît certainement pas à la lecture de ce journal, écrit à l’encre de la pudeur et de la retenue tout en modestie, mais il n’est pas impossible que je me sois un peu laissé aller ces derniers temps. Je décide de me ressaisir. Ça...

  • Jour 9

    28 mars 2020

    Jour 9 : comme tous les jours, je consulte machinalement mon agenda, pour constater que je suis tout à fait dispo. Dès le début du confinement, j’ai supprimé mes anciens rendez-vous, pour éviter toute confusion : je ne suis pas psychorigide, mais il m’est...

  • Jour 11

    30 mars 2020

    Jour 11 : je n’ai pas ouvert de bouquin depuis le fâcheux épisode « Tu ne dors pas, petit ours » ? Je dois me ressaisir. Je relis la notice du micro-ondes. Et si j’en profitais pour apprendre le japonais ? Ce serait ma pierre de Rosette à moi. Je sais...

  • Jour 12

    31 mars 2020

    Jour 12 : passage à l’heure d’été. Tant qu’à faire de perdre une heure de confinement, pourquoi la supprimer durant le moment le plus délicieux de cette période troublée, à savoir le sommeil ? Quel manque d’anticipation de la part des autorités ! D’ailleurs,...

  • Jour 10

    29 mars 2020

    Jour 10 : quel jour sommes-nous ? quelle heure est-il ? Je ne sais pas, je ne sais plus. Je suis le lièvre qui gambade joyeusement dans la rosée du matin. Ou du soir. Peu importe. Je suis la pie qui chante le printemps qui revient ou l’automne qui disparaît....

  • Jour 12 (suite)

    01 avril 2020

    Jour 12 (suite) : depuis le début de ce journal, je m’efforce de faire sourire, d’émouvoir, d’attendrir, en espérant que mes bêtises peuvent rendre plus doux des moments difficiles. Je m’aperçois qu’avec mes propos sans concession sur l’heure d’été, j’ai...

  • Jour 12 (corrigé)

    02 avril 2020

    Jour 12 (corrigé) : passage à l’heure d’été. Depuis le temps que j’attends ce moment ! Enfin, on va gagner, toutes choses égales par ailleurs, une heure d’ensoleillement par jour ! Comme je dis toujours, je préfère dormir une heure de moins et profiter...

  • Jour 13

    03 avril 2020

    Jour 13 : grand événement, reprise du (télé)travail. Réveil 6h30. Série de pompes, d’abdos et d’étirements. D’une main, je trempe ma tartine de petit épeautre dans ma tasse de café équitable, et de l’autre je relis la Phénoménologie de l’esprit. Je ne...

  • Jour 14

    04 avril 2020

    Jour 14 : deuxième jour de télétravail. Réveil 8h. Je décide de sortir de mon lit, histoire de garder la forme. Je relis l’Idéologie française, de Bernard-Henri Lévy, en dégustant mes céréales. Je suis prêt à 9h, mais c’est un peu tôt pour commencer la...

  • Jour 15

    05 avril 2020

    Jour 15 : en ce mercredi, j’entame ma troisième journée de télétravail. Ce retour aux choses sérieuses me fait réaliser la futilité de la tenue de ce journal : je conçois désormais ce que la mise en scène de mes propres atermoiements peut avoir de décalé...

  • Jour 16

    06 avril 2020

    Jour 16 : Je reçois avec retard quelques poissons d’avril déjà entrevus la veille. Je me demandais s’ils subiraient le même sort que les autres plaisanteries de ce confinement, et connaîtraient des vagues successives d’envoi, au rythme des différents...

  • Jour 17

    07 avril 2020

    Jour 17 : réveil 9h, pour une nouvelle journée de travail qui s’annonce intense. Je m’aperçois que cela fait deux jours que les poissons d’avril ont pris le dessus, dans ce journal, sur la narration de mes journées de labeur. C’est tout moi, humble et...

  • Jour 18

    08 avril 2020

    Jour 18 : c’est déjà le week-end ! Encore une semaine qui a passé vite… Je me lève : il faut bien marquer une différence avec le reste de la semaine. Avec toute cette charge de travail, je n’ai pas eu le temps d’écouter la TSF depuis quelques jours :...

  • Jour 19

    09 avril 2020

    Jour 19 : c’est dimanche ! Oui, je sais que ce décalage des chroniques, ça commence à être un peu n’importe quoi. A force de vouloir contenter tout le monde et me montrer consensuel sur le changement d’heure, je me suis mis dans l’embarras. Ça demande...

  • Jour 20

    10 avril 2020

    Jour 20 : une bonne surprise m’attend en ce lundi, sous forme d’intensification du travail. J’apprends que, pour la durée du confinement, je serai mis à la disposition d’une direction plus opérationnelle que la mienne. L’inconvénient, c’est que j’aurais...

  • Jour 21

    11 avril 2020

    Jour 21 : Je me réveille au taquet pour travailler. Avant même la douche ou le petit-déjeuner, je me précipite sur ma boîte mail. C’est pas débordant débordant. Je me replie donc sur ma boîte mail perso : là c’est plus conséquent. Depuis le début de ce...

  • Jour 22

    12 avril 2020

    Pourquoi faudrait-il donc toujours écrire en prose Le récit de ces jours qu’un vil virus impose ? Si de l’inspiration la source se tarit Autant avoir recours à de la poésie. Quoi de mieux, en effet, quand on n’a rien à dire, Que des alexandrins de cuisine...

  • Jour 23

    13 avril 2020

    Jour 23 : Ces circonstances éprouvantes sont aussi l’occasion de prendre un peu de recul. Au milieu des tracas du quotidien professionnel, je songe aux grandes rencontres qui ont marqué l’Histoire. Souvent des poignées de main, d’ailleurs, même si c’est...

1 2 3 4 5 6 7 > >>